SPÉCIAL 10 ANS

Extrait de l'atelier Quelque chose de rouge, en 2008.
ouliposture  :  début, fin ET HÉROS – poursuivant ou poursuivi- sont imposés. L’HISTOIRE se passe dans cinq salles au moins

 

 

RIRE, MOI, DANS LES FILMS

Je m’engouffre entre les portes battantes de l’aire des saignées. Je l’ai entendu. Dès l’entrée il a bousculé les crochets du hall d’abattage des bovins, le con. Encore un qui n’a jamais été la proie. Je vais me régaler à étrangler son petit cou avec ce qui restera dans la boyauderie. J’espère avoir le choix du bâillon. A tout hasard, je cherche dans la triperie un tronçon de colonpolypique, c’est la meilleure arme pour étrangler, ferme et élastique à la fois. Il y en a un, bien polypé, ça fait plus mal. Je traverse la salle d’abattage des caprins, je ne me presse pas : comme à chaque fois, il finira par se cacher dans la chambre froide, le con. Ils ne savent jamais qu’une fois enfermé dedans, il n’y a pas de poignée pour ressortir. Près des chevalets de dépouillement, je m’empare d’un couteau à dépecer, que je cogne aux tuyaux de la chaufferie, histoire de créer l’atmosphère. Ça m’a toujours fait rire, moi, dans les films, les tuyaux qui résonnent sur une musique miaulante. Mais eux, ça leur fait toujours peur, les cons.

 

Je jette un œil dans le vestiaire, au cas où. Là, une affiche : « 5 fruits et légumes frais par jour ». Bizarre pour un abattoir. Un relent sort de la salle des peaux. Il a dû passer par là. Je l’imagine recouvert d’une peau de vache. Ça me fait penser à « Peau d’âne ». J’ai toujours aimé ce film. Je le sais, il est dans la chambre froide. Aucune imagination, le con. Dans la salle des abats comestibles, je prends un foie pour mon chat, et un cœur, pour moi. Je n’en ai plus au congélateur. Ce sera bien, en rentrant, en regardant Peau d’âne, au petit matin… Un coup d’œil dans la salle des expéditions : il y est passé : ses chaussures ont marché dans une flaque de sang de bœuf et là, il m’indique le chemin, le con…J’ouvre la porte de la chambre froide, car il est temps d’en finir. Il est là, bien sûr, le con. Couteau, boyau, j’ai du mal à me décider. Il gémit : ce sera les deux. Il n’a même pas crié. Dommage. Je cherche dans le bureau à coté une étiquette d’expédition, c’est plus drôle. « Viande bovine, provenance France, race Charolaise » : ça fera parfaitement l’affaire… le con.

Il est temps de rentrer, mon chat m’attend. La lueur commence à poindre par la fenêtre du bureau de l’inspecteur.

 

Continuer la lecture de « SPÉCIAL 10 ANS »

Instructions qui s’oublient

Ouliposture : Etoffer un mode d’emploi de quelques pièces détachées inventoriées au préalable.

 

une seule prise textes sans retouches

 

Maryse, la première fois que vous mettez votre téléphone sous tension, vous êtes invitée à créer un compte toupie et à cacher votre mèche sous votre casque. N’oubliez pas de mettre en sécurité votre porte-monnaie et votre porte clés. Pour émettre un appel d’urgence depuis le plateau pendant la configuration du compte et du téléphone, tapez sur urgence.